Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Institution Sainte -Thérèse RambouilletInstitution Sainte-Thérèse - Rambouillet
Navigation

Classe de Mer 2016

Voilà quelques textes écrits par les enfants de CE2 et racontant leurs découvertes faites pendant la classe de mer.
La classe de mer a été l'occasion pour les élèves des deux classes de CE2 de mieux connaitre le littoral et le monde de la mer.
Voici quelques textes montrant l'intérêt que les enfants ont porté à leur découverte.
L’océarium

Nous avons commencé par visiter l’aquarium des pieuvres et des moules.

Nous avons appris que les pieuvres mangent du plancton.

Puis nous avons vu une énorme tortue de mer. Morgane (la guide) nous a expliqué comment les tortues arrivaient à rejoindre l’eau à leur naissance.

Ensuite, nous avons vu les étoiles de mer, il y en avait même à 7 branches ! Elles se nourrissent de petits coquillages, elles accrochent leur ventouse à la coquille qui s’ouvre, puis elle sort son estomac et le met dans le coquillage, pour finir elle le ravale.

On est allé voir les repas des manchots, puis les requins et les poissons clowns.

(Texte écrit par Valentin, Anaïs D, Arthur, Matthieu)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
SNSM

Au Croisic, nous avons visité un musée, sur le port.

Renée (notre guide) nous a montré le chenal où l’eau rejoint la mer. Il permet aux bateaux de sortir du port même à marée basse.

A l’intérieur du musée, nous avons vu l’équipement des sauveteurs, la maquette du SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) avec le zodiac.

Renée nous a montré les écussons et d’anciennes bouées. Puis, nous avons regardé un film qui racontait l’histoire des bateaux de sauvetage. Autrefois, il n’y avait pas de moteur mais des rames …

Ensuite, nous avons visité le bateau en vrai, nous sommes montés dessus. Nous avons vu des antennes, des coffres, le moteur. A tour de rôle, on s’est assis à la place du capitaine et la maitresse nous a pris en photo.

Pour finir, nous sommes montés dans le zodiac.

C’était très bien

(Texte écrit par Maxime, Annia, Xavier, Célestine avec l’aide de la maitresse)

Musée des marais salants à Batz-sur-Mer

Quand nous sommes arrivés dans le musée, nous avons vu une grande maquette des marais salants, puis une autre de la ville de Guérande.

A l’époque, les riches marchands de sel ne voulaient pas payer les taxes car le sel coutait très cher. Donc ils le mettaient dans des sacs où ils écrivaient dessus : farine, pour ne pas payer. Mais les douaniers, avec un genre d’épée perçaient les sacs pour vérifier ce qu’il y avait dedans. Si les gens avaient triché, ils devaient payer une grosse amande.

Nous avons vu un tableau avec un oiseau en os car des gens voulaient construire une route au milieu des marais. Mais les paludiers récolteraient moins de sel et les oiseaux ne pourraient plus faire leur nid. Finalement, la route n’a pas été construite car beaucoup de gens étaient contre.

(Texte écrit par Ombeline B, Anaïs P, Alexandre, Noé)

Le port de La Turballe

Nous avons fait 2 groupes. Un groupe a visité le sardinier et l’autre, le port.

Dans le sardinier, il y avait une cale. Nous sommes montés sur le pont du bateau. Il y avait un filet de pêche pour attraper les poissons, et aussi des tonneaux pour stocker l’eau quand les marins partent très longtemps en mer. Dans la cale, nous avons vu où les marins dormaient et ça n’avait pas l’air très confortable car c’était tout en bois et qu’ils n’avaient qu’une couverture.

Puis, toute la classe a visité le musée de la pêche. Nous avons vu à quelle profondeur vivaient les poissons. Nous avons vu aussi de vrais filets de pêche et des casiers.

Sur le port, nous avons vu un chalutier avec des filets énormes.

(Texte écrit par Ombeline C, Inès, Luca, Ethan)

Les marais salants du Roy

Lundi 26 septembre, nous avons visité les marais. Pour « faire » du sel, il faut construire des bassins avec une terre spéciale : l’argile. Il faut de l’eau de mer, du vent et du soleil. Pour récolter le sel, le paludier utilise un las en bois ou en plastique. Tout le sel est mis dans des salorges.

On a regardé les oiseaux avec des jumelles et une longue vue et nous avons dessiné les marais.

(texte écrit par Augustin, Kloé, Hugues, Maëlys)

Visite de Guérande

Guérande est une ville entourée de remparts. La porte Saint-Michel est la plus grande porte, la Poterne est la plus petite.

Autour de la ville, il y a beaucoup de marais salants. Guérande, en breton, veut dire « pays blancs » car les habitants vendaient beaucoup de sel et devenaient riches.

A la porte Saint-Michel, nous avons vu que les pierres étaient gravées avec des signes. C’était pour pouvoir les compter et payer ceux qui les avaient fabriquées. Nous avons vu les endroits où les habitants tiraient avec des arcs et des arbalètes pour défendre la ville.

Guérande est une ville magnifique.

(texte écrit par Charlotte, Grégoire, Lisa, Yannis)

La pêche à pied

Nous avons pêché par groupe de 4, des crevettes, des étoiles de mer, des crustacés, des anémones et des coquillages.

Nous ne devions pas dépasser les limites pour pêcher. Chaque groupe avait un seau et deux épuisettes, et nous avons pêché sur les rochers.

Nos bottes étaient trempées. A la fin, nous avons relâché les animaux dans la mer.

(Texte écrit par Nicolas, Blanche, Edouard, Ella)